Blog

séparateur titre

Conseils pratiques

Contrôle de la charge d’entraînement : Exemple du rugby 2/2

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Donner une note à cet article) 34 notes
| 2 707 | 0

monitoring_etat_de_forme

 

MONITORING « Etat de forme » : à partir d’un questionnaire quotidien d’Etat de forme

 

« C’est dans un contexte ou dans la différence entre les deux paramètres que sont le niveau de condition physique et le niveau de fatigue que la capacité de performance est la plus élevée. » E.W Banister

 

Le suivi de la quantification de la charge d’entraînement avec le monitoring « charge d’entraînement » est complété et corrélé par un monitoring « Etat de forme » à partir d’un un questionnaire d’état de forme[1], basé sur l’état de fatigue, le niveau d’anxiété, d’humeur, de qualité de sommeil et les courbatures.

 

Intérêt de ce questionnaire

Ce questionnaire relève des informations sur l’état de forme et sur le niveau de fraîcheur. C’est donc un excellent outil pour contrôler les niveaux de fatigue, de stress et de récupération. C’est un moyen très efficace pour détecter des changements quotidiens. Aussi, ce questionnaire d’état de forme permet de mieux cerner et appréhender les profils des joueurs, et de connaitre les délais de récupération après une séance physique éprouvante. Exemple : nous programmons une séance de puissance lactique. A l’aide du questionnaire, nous pouvons savoir combien de temps est nécessaire à chaque joueur pour digérer et récupérer suite à cet effort.

 

Modalité d’administration du questionnaire

Ce questionnaire est rempli chaque jour d’entraînement par les joueurs eux-mêmes. Un ordinateur est à leur disposition pour la saisie des données. Ceci ne prend que quelques secondes et doit être réalisée au minimum 15 minutes avant le premier entraînement du jour. Ce questionnaire est rempli uniquement les jours d’entraînement. Un document explicatif[2] est à disposition des joueurs (visible à côté de l’ordinateur) pour les aider à attribuer la note la plus juste et pertinente en fonction de leur ressenti.

 

Une fois les données recueillies pendant un mois, un niveau individuel de base peut être établi. Ensuite, un calcul de l’écart à la moyenne est réalisé. Chaque jour une moyenne des résultats sur l’ensemble des items est également calculée. Des résultats inférieurs à la moyenne et des variations importantes (+/- 0,5 sur l’écart à la moyenne) nous alertent. Une discussion avec le joueur doit être engagée pour savoir s’il peut s’entraîner normalement, et un choix sur le programme d’entraînement est pris (100% du programme prévu, adaptation, ménagé).

 

Sur les deux premières années d’utilisation au Stade Français (2008/2010), nous demandions aux joueurs de le compléter chaque jour y compris le jour de match. Les saisons suivantes, nous avons demandé aux joueurs de remplir le questionnaire uniquement les jours d’entraînements car nous voulions que le jour du match, les joueurs se focalisent sur la rencontre et se concentrent uniquement sur leur performance et qu’ils ne soient pas centrés sur leur propre ressenti.

 


[1] ANNEXE N°5 : Tableau questionnaire Etat de forme Auto-évaluation

[2] ANNEXE N°6 : Document d’aide au remplissage Monitoring Etat de forme

Pour obtenir les documents Annexes adressez un courriel à contact@physiquesperformance.com


Laisser un commentaire