Blog

séparateur titre

Conseils pratiques

Tirage vertical haut : un mouvement incontournable

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Donner une note à cet article) 32 notes
| 2 771 | 0

tirage_vertical_haut_physiquesperformance Les mouvements d’haltérophilie représentés par l’épaulé, l’épaulé-jeté et l’arraché sont des exercices utilisés dans de nombreux sports pour développer force, puissance ou explosivité. Ces mouvements exigent une technique irréprochable et très souvent les personnes qui les pratiquent n’ont ni la force, ni le gainage, ni la coordination ni même la mobilité requis pour réaliser de tels mouvements correctement. C’est pourquoi je propose une alternative en utilisant une déclinaison des mouvements d’haltérophilie par l’intermédiaire du tirage vertical haut.

 

 

Vous devez donc réaliser le tirage vertical haut et ce pour plusieurs raisons. D’abord parce que c’est un mouvement qui est à la portée de tous. Ensuite, c’est un excellent exercice pour améliorer les composantes de puissance et d’explosivité et permettre de courir plus vite, de sauter plus haut et de frapper plus fort. De plus, ce mouvement sollicite la triple extension cheville – genou – hanche qui est un facteur déterminant pour la performance athlétique.

 

C’est pour cela que je place cet exercice parmi mes favoris. Qui plus est le tirage vertical haut est un exercice qui requiert une technique précise mais moins complexe et moins traumatisante que l’épaulé (qui implique une mobilité importante au niveau de l’articulation des poignets) ou l’arraché (qui est contraignant pour les épaules).

 

Cet exercice est donc incontournable pour la simplicité de son apprentissage et pour sa redoutable efficacité.Si vous décidez d’introduire ce type de mouvement dans vos programmes d’entraînement, il est préférable de le placer en début de séance lorsque l’athlète est encore frais et disponible pour obtenir une progression au plan technique et un gain de force ou puissance. Si vous souhaitez développer votre force, faites 5 séries de 3 répétitions ; pour un gain en puissance, privilégiez 4 séries de 6 répétitions.


Laisser un commentaire