Blog

séparateur titre

Conseils pratiques

Ikigaï : le secret pour trouver sa raison d’être professionnelle

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Donner une note à cet article) 9 notes
| 709 | 0

Pour tous ceux qui souhaitent conjuguer compétence, plaisir, intérêt et utilité dans leur activité professionnelle, je vous propose de découvrir « Ikigaï » cette zone idéale où coïncide profession, passion, mission, et vocation.

 

 

Ikigai : définition

 

L’Ikigaï est un terme japonais, il a été défini de plusieurs manières, depuis « raison d’être » jusqu’à « l’énergie qui permet de se lever le matin », en passant par « une vie digne d’être vécue » ou encore un « épanouissement personnel et professionnel ». Au Japon, ce mot est souvent utilisé pour parler d’une « flamme intense » qui nous aide à trouver un sens à notre vie et s’épanouir dans ce que l’on fait au quotidien, en d’autres termes de trouver le moyen d’être et de rester en harmonie avec soi-même et le monde.

 

Les questions à se poser pour découvrir votre ikigaï

 

Pour trouver votre Ikigaï, vous devez tenter de répondre aux 4 types de questions :

– Qu’est-ce que j’aime faire ? Qu’est-ce qui me stimule, m’exalte, me fait sentir vivant(e) ? Qu’est-ce que j’adore ? Quelles sont mes passions ? Quelles sont mes activités favorites, celle que je pratique avec envie et enthousiasme ?

– Quels sont mes talents ? Quels sont mes dons, talents, compétences, savoir-faire ? Qu’est-ce que je réussi naturellement sans grand effort ? Dans quels domaine suis-je doué ?

– De quoi le monde a-t-il besoin ? Quelles sont les actions qui me permettent, ou me permettraient, d’apporter mon aide aux autres et de contribuer à un monde meilleur ?

– Pour quel service je peux être payée ? Quel service (compétence / création) pourrais-je proposer, qui apporterait une solution ou une valeur ajouté, en réponse à un besoin et pour lequel une organisation ou des clients seraient prêts à me payer ?

 

Répondre à ces questions vous aide à identifier votre ikigaï ; pour cela il est important d’ouvrir votre esprit, en évitant de filtrer vos idées. Notez ce qui vous passe par la tête,

n’hésitez surtout pas à aller au fond des choses et prenez le temps de la réflexion de manière à laisser mûrir certaines idées.

 

Ikigaï : l’art de conjuguer passion, profession, vocation et mission

 

Comment ça marche ?

 

Pour trouver votre ikigaï, listez vos activités favorites que vous pratiquez avec envie, enthousiasme et qui vous procurent du plaisir. Puis recensez les activités dans lesquelles vous développez un excellent savoir-faire permettant de mettre en avant vos qualités. Votre passion s’exprime lorsque c’est 2 bulles se rencontrent. Ensuite, identifiez les raisons pour lesquelles une organisation (club, fédération, entreprise…) ou un client serait prêt à payer pour les services ou les compétences que vous proposez, l’espace où vous pouvez monnayer votre savoir-faire représente votre profession. Maintenant, il ne reste plus qu’à donner du sens : en quoi votre prestation ou la compétence que vous proposez sera utile à la société, au monde qui nous entoure. L’espace ou se rencontre l’utilité de votre prestation avec sa valeur marchande est le territoire de la vocation. Et vous vous sentez investi d’une mission lorsque vous faites coïncider l’utilité de votre prestation avec l’enthousiasme qu’elle suscite en vous.

L’espace où se superpose ces 4 cercles représente votre ikigaï, un espace dans lequel vous trouvez votre équilibre dans votre vie professionnelle et vous cherchez à l’harmoniser avec la personne que vous êtes vraiment. Cette méthode permet donc de se positionner en plein centre de votre vie. Elle peut aider beaucoup d’entre vous à déterminer vos choix ou les affiner au besoin.

 

Mon modèle ikigaï

 

Mon ikigaï, m’a permis de trouver ma raison d’être professionnelle et choisir une carrière au croisement de ces 4 dimensions pour faire concorder mes passions, mes forces et mes centres d’intérêts. La préparation physique s’est imposée à moi comme une évidence car elle assouvit ces 4 dimensions fondamentales. La préparation physique, c’est ma passion, il était logique que préparateur physique devienne ma profession. « Faire progresser et dépasser le potentiel de base de mes athlètes » est devenu ma mission, tout comme « performer et prévenir les risques de blessures » ; ma vocation, car sans vocation, il est difficile de montrer un talent particulier à exercer un métier.

 

J’ai donc choisi d’être préparateur physique dans le haut-niveau dans la discipline que j’affectionne le plus ; le rugby. Cela a été possible car ce sport s’est professionnalisé dès 1995 et qu’à partir des années 2000 il a fourni les premiers préparateurs physiques spécifiques à l’activité. En amont, j’avais passé les diplômes requis pour répondre aux exigences de la Ligue Nationale de Rugby. En effet, j’avais suivi un cursus S.T.A.P.S mention « Entraînement sportif » et plusieurs spécialisations dans le domaine de la préparation physique (Diplôme Universitaire et Mentorship), j’avais également validé un Brevet d’Etat 2ième degré en rugby. Après plusieurs années comme préparateur physique et de bons résultats sportifs (notamment le titre de Champion de France avec le Stade Français en 2007), j’ai été sollicité pour à mon tour transmettre mes connaissances et compétences. Je suis devenu intervenant/enseignant auprès d’Universités et de sociétés privées. Aujourd’hui, j’écris des livres, je possède même ma propre maison d’édition, je tiens un blog, je rédige des articles pour des magazines spécialisés et je continue à donner des formations et surtout à exercer mon métier avec toujours autant d’envie et de passion.

Et ce que je peux vous dire c’est qu’il n’y a pas un matin où je me rends à mon travail à reculons. Le métier que j’exerce est un métier de partage et de don, et donner et partager est très épanouissant. C’est la contrepartie d’un travail parfois épuisant et stressant. Je ne peux m’accomplir dans mon métier sans le soutien inconditionnel de ma famille et surtout ma femme et ma fille qui m’apportent amour, réconfort et compréhension, grâce à elles, j’arrive à trouver le juste équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

Je partage donc le contenu de mon ikigaï qui vous donnera peut-être quelques idées ou de l’inspiration pour créer le vôtre.

thumbnail_Ikigai Benjamin version 2

 

 

Mon Ikigaï : préparateur physique dans le rugby professionnel, directeur d’une maison d’édition spécialisée dans la préparation physique et la prévention des risques de blessure dans le sport, intervenant/formateur en entreprises et dans les universités (master, D.U…) et rédacteur technique (magazine Coachs Challenges, équipe.fr, magazine Jogger…)

 

Ce dans quoi je suis doué (mes talents/compétences) :

* Capacité à analyser un problème et trouver des solutions

* Capacité à s’adapter et évoluer dans différents milieux, circonstances ou contextes

* Comprendre et gérer des systèmes complexes et arriver à les simplifier

* Trouver les moyens pour progresser

* Créer des outils et des méthodes qui permettent d’obtenir des résultats probants

* Comprendre le fonctionnement du corps humain et plus précisément son développement moteur

* Chercher des nouvelles idées tout le temps

* Rédiger des écrits professionnels efficaces

* Animer des entraînements en préparation physique,

 

Ce que j’aime :

* Le sport de compétition en particulier le rugby mon sport de prédilection,

* Travailler dans un domaine qui me passionne (la préparation physique)

* Soif d’apprendre, d’explorer, de découvrir et de lire

* Renforcer les points forts, diminuer les lacunes/faiblesses,

* Faire preuve d’empathie et trouver chez chacun des qualités

* Ecrire et créer des programmes, des protocoles

* Résoudre des problèmes

* Mettre à jour ces compétences pour adopter ses capacités d’intervention à l’ensemble élargi des besoins en lien avec mes activités professionnels

* Partager ce que j’apprends et les solutions que je trouve

* Trouver les moyens de s’améliorer sans cesse, travailler sur ses faiblesses

* Faire des activités sportives (entraînement fonctionnel, course à pied, vélo…)

* S’intéresser à tous les domaines qui permettent de performer ou rester en bonne santé.

 

Ce que le monde a besoin ;

* Eviter et prévenir les risques blessures dans le sport et les activités quotidiennes (personnels ou professionnels)

* Plus de personne en bonne santé et qui bouge sans douleurs

* Accompagner des personnes pour qu’ils expriment pleinement leurs potentiels

* Améliorer le quotidien de personnes qui souffrent

* Trouver les moyens de performer dans le sport/l’entreprise sans compromettre l’intégrité physique du sportif/employé

 

Ce pour quoi je suis payé :

* Entraîner de sportifs de haut-niveau pour qu’ils expriment pleinement leurs qualités au service de leur sport,

* Accompagner des sportifs professionnels, confirmés ou amateurs pour qu’ils atteignent leurs objectifs

* Former des professionnels dans les secteurs de la préparation physique et de la santé

* Créer des contenus écrits et visuels (livres, blog, articles, vidéo…)

* Intervenir dans les universités et les entreprises pour trouver des solutions aux problèmes rencontrés et présenter des méthodes pour y répondre.

 

Conclusion

Nos vies ne doivent pas être phagocytés par le travail, mais le travail ne doit pas représenter qu’une simple occupation professionnelle, nous y passons tout de même une grande partie de notre vie ! L’ikigaï nous pose un défi à la fois personnel et professionnel ; celui de tirer le meilleur de ce que nous vivons au quotidien.

 

Vous l’aurez compris ; pour trouver votre ikigaï, vous devez être ouvert à vos talents et aux défis offerts par la vie pour les faire fructifier. Pour y arriver vous devez faire preuve de patience et mener un travail d’introspection, en vous appuyant sur vos forces et vos qualités afin de vous rendre utile pour la société tout en restant en accord avec vous-même.

 

Pour aller plus loin – bibliographie en français sur le sujet – :)

 

DE SURANY, Caroline, 2018, Mon programme Ikigai, 12 semaines pour trouver le secret de votre bonheur, éditions Marabout.

 

FARE, 2018, Ikigaï, le petit manuel : Trouver son Ikigaï, Faré.

 

GARCIA, Héctor, MIRALLES, Francesc, 2017, Ikigai, le secret des japonais pour une vie longue et heureuse, Fleuve éditions.

 

LEMKE, Bettina, 2018, Le livre de l’Ikigai, la méthode japonaise du bonheur, Hugo & Cie éditions.

 

LONGHURST, Erin Niimi, 2018, L’art de vivre à la japonaise: trouver son ikigaï, le bonheur au Japon, Harper Collins éditions

 

MOGI, Ken, 2018, Le petit livre de l’Ikigaï: La méthode japonaise pour trouver un sens à sa vie, éditions Mazarine

 

VANBREMEERSCH, Christie, 2018, Trouver son Ikigai, vivre de ce qui nous passionne, First éditions.


Laisser un commentaire